Bookmark and Share

 

         

 compteur                                        

 

     

 

                              Réflexion sur l’au delà et l’homme

 

 

            Qu’est-ce que l’au delà… Est-ce le paradis ou bien le royaume des morts ? S’agit-il d’un monde parallèle et invisible ? Tant de questions auxquelles on peut essayer de trouver des réponses.

 

            De par son nom, on peut se dire que l’au delà est un autre monde. Est-ce la mort ? Est-ce la vie ? Est-ce l’invisible tout simplement, comme le noir et la lumière, ou la matière et l’antimatière ?

 

La vie proprement dite n’est pas la réponse directe. On peut affirmer que la vie sur terre et la mort sont deux mondes totalement différents. En imaginant que le but est le même principe fondamental, qu’est ce qui différencie ces deux mondes ? Bizarrement ce que je peux voir sur terre n’est pas issu de la lumière de l’au delà et ce que je ne peux pas voir, les religieux appellent cela « la lumière ». Pourtant ce qui me permet de voir c’est bien la lumière !

 

            Ma première question est la suivante : pourquoi nous a-t-on fait aveugle de cette lumière de l’au delà en venant sur terre ? Est ce que la lumière du soleil et celle de l’au delà sont diamétralement différentes ? Je n’en suis pas convaincu. Les animaux par exemple : rien ne prouve qu’ils ne sont pas capables de voir ou de ressentir des choses venant de cet autre monde.

 

        Alors pourquoi l’homme ne peut-il voir l’au delà ? Qu’y a –t-il de caché ou que nous ne devons pas voir ? Quelle est l’explication à ce mystère ?

 

            Certains hommes ont la chance de pouvoir ressentir cette « lumière » ou de dialoguer avec l’au delà de diverses manières : grâce à l’oui, la vue, l’intuition ou tout simplement le rêve. Dans mon cas c’est l’écriture automatique qui permet d’entrer en contact avec l’au delà. Dans tous les cas c’est un don ! Certains hommes utilisent ce ou ces dons pour aider les autres. Ce sont des « Médiums ». Dans tous les cas, les médiums sont des élus qui ont reçu le don d’avoir le contact direct ou indirect avec l’au delà. Les dons ne s'achètent pas.........

 

            Le mot « Médium » signifie milieu, ce qui veut dire que ces hommes sont au milieu de deux réalités ou de deux mondes différents. Ils sont en quelque sorte des traits d’union au milieu de ces deux mondes parallèles.

 

            Une chose est sûre: nous vivons sur terre en ce moment même. Nous avons un corps, un mode de vie, mais notre but à tous est de vivre, ou de survivre. Si la vie ne s’arrête pas au moment de la mort de l’être physique, qu’y a-t-il en nous qui soit invisible et imperceptible? Et qui fasse qu’on puisse aller ensuite dans l’au delà ? Certains disent que c’est « l’esprit » ou « la lumière de l’esprit ».

 

            L’âme serait la petite flamme de la vie, mais quelle est la différence entre l’âme et l’esprit ? Est-ce que l’esprit est une forme évoluée de l’âme et par conséquent une forme d’intelligence ? Ou est-ce que l’esprit est une parcelle d’autre chose dont l’homme aurait la clé en lui ?

 

            Autre Question : si l’esprit est une parcelle d’autre chose, alors pourquoi avons nous tous notre propre personnalité ? Je m’explique : si je prends un sachet de graines et que je les plante, alors toutes les plantes qui vont pousser vont être identiques ? Et bien non ! Il en va de même pour les hommes. Donc l’esprit est bien quelque chose de particulier et d’unique, propre  à chacun d’entre nous. C’est de cette façon là que le singe s’est transformé un homme !

 

            Entre le singe et l’homme, il n’y a que 3% de différences au niveau des gênes. Est-ce que ces 3 % justifient une telle rapidité d’évolution entre l’homme et le singe ? Pourtant les deux ont une âme ! L’homme a la possibilité de se préoccuper du futur, de penser ou de philosopher; mais il a surtout la possibilité de se corriger dans le but d’évoluer. Il en est autrement pour le singe …

 

            Avant de réfléchir sur la réalité l’au delà, il faut avoir la certitude d’exister réellement. Bien des fois je me suis demandé si ce que je vivais n’était pas un mauvais rêve  ou un cauchemar. Suis-je bien sur terre ? Est-ce que tout ce que je vois ou ce que je ressens est bien réel ? Tout cela ne pourrait-il pas être un mauvais film ? La résultante à toutes ces questions c’est qu’il y a autre chose au delà du rêve.

 

            Je me suis également interrogé au sujet du virtuel. Le virtuel est un autre monde dans lequel nous pouvons pénétrer. La seule différence c’est que quoi qu’on fasse pour l’améliorer, le virtuel restera toujours irréel. Où est la différence entre le virtuel, notre monde et celui de l’au delà ? La seule réponse que j’ai, c’est la matière car c’est la seule chose qui est palpable.

 

            J’ai voulu savoir et j’ai cherché … J’ai l’avantage et le privilège de posséder le don de l’écriture automatique. Toute ma vie j’ai été persuadé d’avoir un ange gardien et ce don m’a permis de dialoguer réellement avec lui. J’ai toujours été persuadé que nos deux mondes étaient intimement reliés. Mais pourquoi cette séparation entre les deux ? Avons nous notre monde et eux le leur ? Dans ce cas, cela pourrait vouloir dire que réalité et univers se rejoignent.

 

            Si notre sort est lié au réel de l’au delà, alors il doit y avoir des similitudes entre ces deux mondes. C’est un peu comme si la vie sur terre était un clone de la vie là haut. Sur terre, il y a une masse humaine divisée en races, en nationalités, en religions, etc.... Chaque pays et famille est dirigée par un président ou par un roi. Ensuite viennent les ministres, les juges, les fonctionnaires, les technocrates, l’armée, etc.... et pour finir il y a le peuple !

 

            Mais qu’y a-t-il dans l’au delà ? Probablement la même chose que sur terre. La masse là-bas c’est la « Mère ». Tout en haut, au sommet, il y a Dieu qui est élu par les Ducs. Puis ensuite, les armées de Séraphins ou de Chérubins (la garde royale), les protecteurs du savoir ou du pouvoir. Puis viennent les juges. Au centre se trouve le gouvernement : les dominations, les vertus, toutes les puissances qui composent cet état céleste. Leur tâche est de transmettre les ordres venus d’en haut. Ce sont les femmes guerrières qui nous rendent visite : les dames blanches. Il ne faut pas oublier les principautés, les Archanges et les anges qui sont les exécutants donc les fonctionnaires : des messagers directs ayant des missions très spécifiques. Enfin il reste les anges de base, ceux que l’on appelle les anges gardiens affectés à notre réalité sur terre. Notre lien avec l’au delà c’est eux !

 

            Tous sont élus à perpétuité et c’est là qu’est la différence fondamentale avec le bas de l’échelle, notre monde.

 

            Dans l’autre partie de la « mère » il y a nous, les humains dont il ne reste que notre esprit. Le but est de purifier notre esprit et c’est sur terre que cela se concrétise. Comment ça sur terre ? Et bien c’est notre ange gardien qui nous accompagne et qui nous guide mais en plus il y a notre ego qui lui aussi, est là haut. Notre ego est l’inverse de tout ce que nous sommes sur terre. Il se situe au même niveau hiérarchique ou d’évolution que nous. L’homme et son ego doivent atteindre le même but ensemble en parcourant un chemin inverse. Le but étant l’évolution de l’esprit ce qui explique la différence entre le singe et l’être humain.

 

            Cette partie de la « mère » que les hommes appellent le « paradis » se gagne en hauteur, un peu comme on gravit les échelons d’une échelle. Notre but sur terre est de purifier de plus en plus notre esprit. Est ce que purifier signifie « épurer » ou « améliorer » ? Vaste débat car ce sont deux raisonnements inverses. Tout en bas de l’échelle se trouve ce que certains appellent le « purgatoire », d’autre appellent cela « le bas astral ». Moi j’appellerais cela « la maison des hommes » car c’est un passage obligatoire pour aller au paradis ou revenir sur terre. C’est à ce niveau là que l’on présente le livre de notre vie pour être jugé par rapport à notre réussite sur terre. C’est certainement le royaume des morts !

 

            Reste à se poser la question sur l’existence du diable. Qui est-il en réalité ? Un ange déchu ? Sûrement, mais le mot déchu ne serait pas juste. Je dirais plutôt qu’il s’agit d’un ange démissionnaire  s’il était déchu. Dans sa déchéance aurait il perdu ses pouvoirs ? Où se situe-t-il à présent ? Sur terre ou dans un « autre » monde parallèle ? ….Ou est il toujours là haut ?

 

    RETOUR à l'ACCUEIL

              SUITE

 

      

 

 

  me joindre sur:  Facebook                                 ICI