Bookmark and Share   

 

compteur                                   

 

  LA LETTRA                                                                             

 

Comparaison entre la LETTRA et la KABBALE

        Récemment j’ai découvert « l’arbre de vie » qui est le symbole de la « Kabbale ». Sur le coup j’y ai rien compris, mais le lendemain quand j’ai lu l’explication de cet arbre de vie j’ai été surpris par les similitudes avec le dessin de « la lettra ». Pour moi ce fut comme une révélation ou une confirmation que j’avais fait le bon chemin avec BLAISE.

 

Dans l'ancien site j’ai omis volontairement d’expliquer ce dessin que j’ai eu dès le départ ou j’ai commencé d’écrire. J’avais commencé de diviser les deux parties du dessin.

                       

     

 

 1/ notre réalité à nous les humains (celle de gauche)

         

2/ la réalité de l’au delà qui se divise elle même en trois parties (celle de droite).

                   

Pour mieux comprendre tout cela j’ai été obligé de prendre des notes en parallèle du dessin de l’arbre de vie. Mais plus j’avançais et plus cela devenait logique. Blaise m’avait dit dès le départ : il faut faire simple et ne pas compliquer. Donc j’ai cherché les liens entre ce dessin (la lettra) et celui que j’avais en utilisant cette notion. Malgré tout l’arbre de la kabbale est très compliqué et je n’ai gardé que celui avec les 10 sefirots, car il y en a d’autres encore plus complexes.

 

                   

Quand on regarde l’arbre de vie il se compose de deux piliers plus un chemin au centre. En réalité on retrouve 4 parties distinctes : comme dans la lettra. La seule différence entre le dessin de la lettra et celui de l’arbre de vie c’est que notre réalité n’est pas dans le même alignement mais se trouve parallèle. Quelque part je préfère cette notion de deux mondes parallèles. Notre réalité serait celle de la sphère de MALKUT (la terre) avec YESOD, HOD et NETZATH dont le produit serait TIPHERET (Jesus).

 

Dans le dessin de la lettra on remarque cette barrière entre ce que j’appelle le bas astral et le haut astral. Dans l’arbre de vie on retrouve cette notion avec les sphères imbriquées les une dans les autres. Celle du bas astral serait reliée par celle de notre réalité par YESOD, HOD, NETZATH et TIPHERET  avec GERUBAH et CHESED. Tout ceci est logique car si on se détache de la terre (MALKUT) pour aller au paradis (le bas astral) donc la deuxième sphère nous n’avons pas accès a la troisième sphère et encore moins à la quatrième.

 

Le haut astral est réservé aux élus comme les anges, les archanges, etc. Un seul pourrait y avoir accès : c’est l’enfant milieu que les chrétiens appellent JESUS symbolisé par le sefirot : TIPHERET. C’est le seul qui est rattaché à cette sphère. GERUBAH, CHESED, BINAH, HOKMAH compose cette 3e sphère qui est rattachée à celle de KETHER qui symbolise la création et la divinité.

 

La 4e sphère est donc celle de la divinité qu’on retrouve sur le dessin de la lettra avec ce petit U en haut du dessin de droite. Je savais aussi qu’avec la lettra ce U symbolisait la chaise de Dieu avec ceux que j’appelais « les autres ». Il s’agit donc de BINAH et HOKMAH car il y a une barrière logique entre Dieu et les hommes, depuis Adam et Eve, qu’on retrouve dans l’arbre de vie et qui s’appelle DAATH.

 

Si le but à partir de MALKUT (la terre) est de faire le chemin inverse pour revenir vers DIEU, dès le départ je me suis dit : il manque un sefirot au milieu de la 3e sphère. Celui avec la barrière du néant appelé DAATH. Comment un homme pourrait il traverser « le néant » ? Le chemin logique de la création est une descente en forme de Z. Alors je me suis posé une question : et si on devait tout inverser dans sa totalité ? Le néant deviendrait la lumière entre Dieu et les hommes ! Donc pas besoin de rajouter un sefirot. Cette barrière : DAATH n’existerait plus.

 

J ‘ai poussé le bouchon un peu plus loin. Je me suis pas attardé sur le pilier féminin ou le pilier masculin, ni le coté noir et le coté blanc, encore moins le bien et le mal ! J’ai cherché à quoi correspondaient les sefirots. Et par exemple j’ai su que HOD est rattaché à Mercure. Je rappelle que mon pseudo c’est mercure. Donc en allant plus loin si TIPHERET est le produit de HOD et NETZAH cela veut dire que HOD est MARIE (la mère de Jésus) puisque TIPHERET est l’enfant milieu entre Dieu et la terre. HOD étant sur le pilier féminin ça ne peut pas être NETZAH qui soit Marie.

 

Ensuite je me suis penché sur le nombre des sefirots : 10 au total. Puis sur le nombre de sefirots sur chaque sphère. Sur la première il y en a 5, sur la deuxième il y en a 6 et sur la 3e sphère il y en a 5. La quatrième se composant de 3 sefirots. Alors je me suis rappelé cette notion de l’UNITE avec les nombres occultes :

 

3=6    ou 4=1   ou 10=1    ou 6=3    ou 7=1    ou 13= 1

  

Conclusion : la lumière est la seule clef entre dieu, la création et les hommes. S’il suffit de tout inverser, DAATH n’est pas le « néant » sur le chemin du retour « c’est la porte de la lumière ». 

 

Ces comparaisons étant faites maintenant je vais vous expliquer chaque morceau de la lettra. Je vous rappelle que ce dessin m’a été donné en écriture auto au tout début. Ensuite Blaise s’est servi de ce dessin pour m’expliquer ma réalité sur terre mais aussi le lien entre la terre et l’au-delà. Le plus important pour nous humains est la partie de gauche. Notre chemin est le suivant :

 

Tout commence par la maison de l’attente tout en haut. C’est là que nous décidons de notre incarnation sur terre mais aussi du karma, ou chemin, qui sera notre but sur terre. Ce choix peut être spirituel ou matériel. Dans tous les cas le but est de faire évoluer notre esprit vers le haut.

 

Blaise m’avait expliqué que notre esprit se compose de 9 lumières différentes. A chaque fois que nous venons sur terre nous n’utilisons que 3 lumières. Les autres sont gardées par notre égo qui lui reste là haut. Il sera là pour nous guider et fera la fonction d’ange gardien. Il faut savoir qu’il ou elle, sera tout le contraire de nous sur terre. Si je suis un homme très « speed » elle sera très « cool », et ainsi de suite….. Son but sera de nous amener à trouver le juste « milieu » entre nous et lui (égo). La difficulté c’est que l’égo partira en sens inverse de nous. Exemple lui par de gauche et nous de droite. Le but final est de se retrouver au milieu. C’est le but de notre vie et du karma qu’on a décidé avant de venir sur terre.

 

Pour ceux qui croient à la réincarnation rappelez-vous que vous êtes venu avec 3 lumières. La haut il en reste 6 que vous allez utiliser à chaque incarnation. En fait à chaque incarnation ce seront des combinaisons différentes de vos lumières. Vous ne ferez pas 3 incarnations mais une multitude d’incarnations car parfois il vous faudra plusieurs incarnations pour réussir une de ces combinaisons.

L’autre difficulté c’est que l’humain se trouve dans un monde matériel et son égo, ou ange gardien se trouve dans une réalité totalement différente. Lui nous guide et nous aide mais……nous aussi nous l’aidons car nous lui apprenons cette réalité sur terre. On peut très bien imaginer qu’ensuite ce sera à lui de venir sur terre et faire ses preuves. Dans ce cas ce sera à nous de le guider et le protéger.

 

A notre « naissance » sur terre nous arrivons dans la réalité marron par le chemin en jaune. Bizarrement on peut imaginer que la "maison de l’attente" (ou la Gouve) est le ventre de notre mère. Le chemin en jaune serait le vagin de notre mère. La comparaison est juste une subtilité.

 

Toute la partie en marron sera notre vie sur terre. Vous pouvez remarquer que la partie du haut est plus large et que notre réalité s’en va en rétrécissant. En fait c’est lié à notre activité sur terre. Créer sa famille, travailler etc…….. Plus on va vers notre fin plus nous manquons d’énergies et d’activité. La pointe finale est notre mort.

 

Dans la partie milieu se trouve une porte qui donne sur l’autre réalité. Certains hommes trouvent ce passage. Encore faut-il savoir ouvrir cette porte. Les autres finiront leur vie normalement et certains auront aussi la possibilité d’ouvrir une porte vers le bas astral au moment de leur mort.

 

Malheureusement ou heureusement les autres devront refaire le voyage inverse pour revenir à la maison de l’attente. Un long voyage ponctué d’éveils successifs. Une sorte de purification car on doit séparer l’esprit du matériel qui nous relie à notre terre. C’est dans cette réalité, le néant ou les limbes, que se trouvent les âmes errantes. Ceux qui ont refusé de se détacher du matériel ou qui refusent notre réalité sur terre comme au ciel.

 

Sur ce parcours se trouve un sas. Ce sas est une sorte de refuge qu’utilisent ceux qui sont dans le coma. Certains appellent ce sas « la lune ». Ce sas est en parallèle entre notre réalité et celle de l’au-delà. Celui qui décide de revenir sur terre peut le faire sans problème. Celui qui décide de partir n’aura qu’à continuer son chemin vers la maison de l’attente. Parmi ceux là certains trouveront la porte du milieu et iront au paradis des hommes.

 

Vous remarquerez aussi cet appendice coté gauche du dessin. Il y a le même tout en haut sur le U (chaise divine). Ces deux appendices sont reliés entre elles car ce sont les portes entre la divinité et notre réalité. Un lien direct avec le Divin.

 

Sur la partie droite du dessin il y a le bas astral et le haut astral. Souvent les gens confondent le bas astral avec le néant. Ils pensent que le haut astral est notre paradis. Mais c’est faux ! Le haut astral est le domaine des anges et des archanges mais aussi des juges, des rois, des dominations etc. ce sont les « hauteurs » et dans ce domaine ne sont que des gens qui n’iront jamais sur terre. En dessous c’est notre paradis qui est séparé par une barrière. Sûrement celle des séraphins comme il est dit dans le texte « Adam et Eve ». Volontairement sur le dessin j’ai changé les portes : à vous de les trouver. Il suffit d’être logique.

 

Tout en haut se trouve ce U et Blaise m’a expliqué qu’il s’agissait de « la chaise divine ». Une sorte de conseil de sage ou d’autres divins. Au centre serait le Dieu des Dieux. Zeus dans la mythologie grecque. Ou le « charpentier des univers » pour d’autres. Cette chaise est juste reliée au haut astral ou par cet appendice à notre réalité : le passage des élus qui viennent sur terre. Ou ceux qui sont reliés au divin communiquent avec lui par ce lien. Bizarrement ce U, avec son appendice, à l’envers, est une lettre hébraïque qui symbolise : la vie. Cette chaise serait elle la source de vie ?

 

Imaginons maintenant ce dessin de la lettra en « 3D ». Imaginons que d’autres réalités comme la notre soient autour du bas et haut astral. Le haut et bas astral deviendrait le noyau d’un fruit, ce fruit serait comme une orange par exemple. Constitué de quartiers mais avec un noyau au centre. Je laisserais aux spécialistes du 3D de réaliser ce fruit. Chaque monde miroir serait un quartier de ce fruit.

           

Après avoir découvert ces choses Blaise m’a demandé d’aller aux saintes Maries de la mer. A ma grande surprise je me suis rendu compte des similitudes entre ce dessin et la place de cette église. En fait c’est mon ami Jean-Pierre qui a découvert cela en premier. Lui qui était très terre à terre a fouiné dans tous les recoins de cette église. Il devait chercher le déclic ou la clef qui lui manquait.

 

On peut remarquer les similitudes entre la maison des hommes et celle du curé de cette église. On peut remarquer aussi ces doubles traits autour le la place de l’église. Mais le plus surprenant c’est la façade de cette église. Je précise que je n’avais jamais été à cet endroit auparavant. Comment cela aurait il pu être le fruit de mon imagination ?

 

                         

 

                                           

                       

Sous cette église se trouve sûrement le plus beau des trésors. Ce n’est pas un hasard si Blaise m’a envoyé dans cet endroit. La preuve : maintenant pour réunir la famille s’y trouve le linceul de Turin.

 

                             

 

 

                             

 

                  A vous de faire votre chemin  maintenant………………..             

                            

                           RETOUR  à l'ACCUEIL