compteur                                                         Bookmark and Share

 

              LES KARMAS

 

                        Il existe plusieurs sortes de karmas. En fait il y a toutes sortes de karmas.......

        Pour moi un karma est un chemin de vie avec des handicaps à résoudre. Le but est d'inverser ou de briser les karmas. C'est comme une sorte d'épuration de l'être........ On dit aussi que l'histoire se répète.

        Il y a le karma individuel mais aussi les karmas de famille qu'on traine derrière nous comme des boulets. A ceux là se greffent souvent les karmas génétiques ou de société. Un homme dans sa savane n'aura pas le même karma de société qu'un américain ou européen. Je pense même que nos karmas sont inscrits dans nos gênes.......... Les gênes ça gêne........

        Dans une vie on peut avoir plusieurs Karmas: en même temps ou successifs......... Moi je les ai collectionnés.

        Les karmas sont comme un arbre de vie . Chaque branche est une sorte de karma qui se transmet de génération en génération. Une branche de l'arbre est aussi une génération, ou un membre de la famille.

                                                                     

        Je vais prendre mon cas personnel. J'ai collectionné les karmas. Toute ma vie j'ai dit que les femmes sont mon karma ou mes karmas. J'ai été élevé par des femmes: ma Mère et deux tantes: Mathilde et Mauricette (tiens trois M). Encore un de mes Karmas ce M.......

        J'étais un garçon avec des grands yeux verts et j'attirais les filles comme des mouches.  Une belle femme (un modèle pour moi) me disait souvent qu'avec mes yeux j'allais faire pleurer plein de filles. J'ai toujours aimé séduire les femmes. J'essayais d'être gentil avec elles, pour ne pas les faire pleurer. Une façon d'inverser ce karma.

        Plus tard ce sont les femmes qui m'ont fait du mal. Ma Mère pour commencer puis ma sœur et mes filles..... Dur a digérer ça..... Fallait que je comprenne les raisons de ce karma que j'avais avec les femmes, et surtout celles de ma famille.

        Je me suis rendu compte que tout venait de nos ancêtres à moi et ma femme. A nous deux nous avons collectionné les karmas de familles. Cela se transmettait de génération en génération. Par exemple ma fille aînée est la copie conforme de ma sœur: la vacherie dans l'âme, et c'est peu dire. Ma mère pour cacher ses erreurs envers ses enfants m'a démoli envers ses sœurs. Pour mes tantes j'étais le voyou et le rebelle, tout était de ma faute, mais surtout pas de la faute de ma mère. Pour ma deuxième fille c'est pareil: tout est de ma faute pour masquer ses erreurs envers ses parents ou sa petite sœur. Le point commun entre ma mère et ma deuxième fille c'est que ce sont des menteuses et manipulatrices très subtiles. Ma troisième fille a fait comme moi. A 15 ans elle a quitté le domicile parental en invoquant des mensonges, manipulée par ses sœurs. Moi je n'ai jamais parlé sur les raisons qui ont fait que j'ai quitté mes parents. Elle récupère mon karma en inversé . Mais il y a un mais............ Moi j'ai eu le karma de m'occuper de mon frère Jean Paul et de ma sœur. Pour eux j'étais devenu le père et la mère.  Encore une phase du karma de ma famille: ma tante Mathilde qui avait récupéré ses frères et sœurs de l'assistante publique. J'ai fait pareil, d'une façon différente. 

                                                                           

        Dans la famille de ma femme c'est pareil entre ses frères et ses oncles. Une tante qui s'occupait de tout pour remplacer la grand mère décédée. Elle s'occupait de ses frères et sœurs...... A la mort de cette tante (Louise) la famille a explosée. Chacun a emporté son karma individuel pour créer son karma de sa famille personnel. Une branche de plus à l'arbre de vie de cette famille. C'est ainsi que se propagent les karmas de familles. Je n'étalerais pas les détails mais parfois c'était pas beau a voir. A ce sujet: est ce que l'alcoolisme, ou la drogue sont un karma, pour celui qui boit, ou celui qui subit le drogué ou l'alcoolique? Je pense que oui........

        Toute notre vie on refuse l'éventualité de ces karmas de famille. Tant que la vie ne nous interpelle pas, on refuse d'y croire. Par exemple il peut s'agir des problèmes de génétique. C'est jamais pour moi mais pour les autres. Mais ça peut arriver à nos enfants. Il en est de même pour nos erreurs: c'est pas de ma faute mais celle des autres. Dans ma famille maternelle j'ai remarqué que souvent oncles et tantes, ont eu des soucis de poumons et en sont morts aussi. Bizarrement ils avaient tous un métier qui détruit les poumons: tissage ou tailleurs de pierres et moi soudeur. Un peu comme si involontairement on accentue notre karma génétique.

        Dans un autre texte le parle des cycles de notre vie. Ces cycles sont liés aussi à nos karmas. Ils sont là pour nous rappeler à l'ordre. Mais un jour c'est le clash et nous sommes en plein dans notre karma. Souvent ce clash est la mort et elle arrive petit à petit pour nous obliger à nous remettre en question (souvent avec la souffrance). Mais il est trop tard pour briser le karma ou l'inverser. Il nous faudra sûrement nous confronter à ces karmas dans une autre vie. Le pire c'est de transmettre ce karma à nos enfants, et eux à leur tour vont le transmettre à leurs enfants. Des cycles sans fin.... Bien heureux celui qui revient de la mort et s'en sert pour corriger son Karma....

        Les réalités de la vie nous rattrapent toujours. On se construit notre karma étant jeune. On préfère ne pas y penser en se disant que ça n'arrivera jamais à nous rattraper. Mais un jour tout arrive en bloc. Le mensonge souvent évite de s'expliquer et permet de dissimuler le clash qui ne tardera pas d'arriver. Mais la vérité est toujours la plus forte. Ne pas oublier que la vérité c'est le verbe (dans la Bible).

        On dit souvent que sur terre il n'y a pas de justice. C'est faux......... les karmas sont des formes de justice......

        Récemment une cousine de ma femme est venue spécialement chez nous pour avoir des infos sur son père qu'elle avait renié. Ce karma existe chez mes filles. Encore un karma de famille. A ce sujet est ce que le problème d'Oedipe est un karma. J'en suis convaincu......... La personnalité du père en est la cause, mais celle des filles aussi. Renier ses parents consiste à renier ses racines. Un arbre sans racines est un morceau de bois sec. Ce n'est pas la peine d'essayer de faire une greffe avec une autre branche de l'arbre un jour ou l'autre la génétique aura le dernier mot. J'en connais qui ont renié leurs parents et recherchent leurs racines chez les défunts (grand parents par exemple). Cette solution est éphémère car les racines sont vite décomposées. De plus il faut entretenir les tombes et ça c'est j'y pense et puis j'oublie........... Cette solution sert aussi à masquer nos torts......... envers les autres..... Mais un jour on se retrouve seul face à la réalité car les autres ont disparus...... Certains vont aux enterrements pour se faire pardonner par le défunt. Ou montrer qu'ils existent encore vis a vis des autres.

        Le karma vis à vis du défunt, ou de la famille,  sera toujours là, et non résolu.......

        Dépouiller ses parents comme je le vois souvent dans mon entourage, en invoquant que les parents sont séniles,  un jour ou l'autre le boumerang arrivera et frappera très fort. On emporte rien dans son cercueil, surtout pas un coffre fort...... Bizarrement ce sont des générations karmiques qui font cela......... Tous du même âge......... On leur a tout donné à nos enfants. Ils ne s'en contentent jamais. Il faut tout prendre aux parents en les suçant jusqu'à la moelle. Un jour ma fille m'a dit: tu nous a fait alors tu nous assumeras jusqu'au bout. Et moi j'ai dit non...... Chacun sa vie et chacun son karma..... Ma fille avait 35 ans......... Les enfants ont des droits mais les parents aussi.

        Il existe un proverbe qui dit ceci: Dieu nous confie des enfants pour les élever. Un jour ils devront voler de leurs propres ailes et ne nous appartiendront plus. Personnellement j'ai la conscience tranquille à ce sujet là.......... Et ma femme aussi........

        Les mensonges et les fausses excuses sont les karmas les plus faciles à subir en effet boumerang. Comme je l'ai dit plus haut la vérité est toujours la plus forte. Elle surgit toujours au moment le plus critique. Le pire c'est quand on a menti toute sa vie à nos enfants et qu'ils découvrent la vérité par hasard. ça devient impardonnable pour les enfants envers les parents menteurs. Ce fut mon cas avec ma mère. et ce sera le cas avec mes filles et les autres aussi............ Les Karmas s'inversent de génération en génération........ Conflits de générations ....Puis retour à la case départ. Les petits enfants ressemblent souvent aux grand parents......

        Ce soir j'ai écris ce texte car ma sœur est décédée la nuit dernière. Trop de mauvaises choses me sont revenues à l'esprit (paix à son âme). Par exemple  ma sœur qui était la fille unique et la petite dernière, faisait tout pour nous faire battre par le père: une peau de vache. Elle disait avoir le cœur fragile. Toute notre vie elle faisait croire que son cœur allait lâcher. Ensuite elle se moquait de nous. Elle avait vraiment la vacherie dans l'âme. Elle est morte d'une crise cardiaque après avoir souffert le martyre avec la sclérose en plaque, et un cancer. Une sorte de rappel à l'ordre et de justice. Mais a-t-elle compris avec ses souffrances ...........

        Moi je sais que je vais mourir seul mais j'assumerais cette idée............J'emmènerais mon karma avec moi......... Ce fut le cas avec mon grand père maternel. Toute ma vie j'ai entendu dire que c'était un enfoiré. Mais une fois décédé on me disait qu'il avait été un père exemplaire avec ses enfants.......Dommage je ne l'ai pas connu.....Apparemment son Karma ressemble au mien. A mon avis la seule consolation c'est notre conscience devant la mort, et ce qui nous attend de l'autre coté...... Souvent je me dis aussi que je ne ressemble a personne dans ma famille. Mais......... Je ne connais que ma famille maternelle. Et encore....... En fait au delà des grands^parents il y aussi des branches de l'arbre de vie......Je ne connais personne du coté de mon père génétique, donc....... Souvent je me dis que je ne ressemble à personne dans ma famille. L'aspect ou l'image sont une chose mais l'esprit c'est autre chose. Il parait que nous choisissons notre famille et notre karma avant de venir sur terre. A ce jour je ne comprends toujours pas ce que j'aurais pu choisir. Hors mis le fait que ma vraie famille est peut être dans un autre monde.

 

        Personnellement j'ai collectionné les karmas... Les miens mais aussi ceux des "autres".

        Souvent on croit être les maîtres de notre destin mais c'est faux. La destinée est le chemin parcouru et le destin c'est l'oméga.

        Pour ceux qui croient à la numérologie votre prénom est votre karma individuel et votre nom de famille est votre karma de  famille.

       Souvent tout se recoupe à travers des séquences ou des nombres: des cycles...........

        Je reste convaincu que les gens qui portent les mêmes prénoms ont des similitudes entre elles: Une sorte de famille.

        Pour ceux qui font de l'astrologie ou qui y croient n'oubliez pas l'astro-karmique.

 

        Ce texte je l'ai fait pour mes filles............ et les SUIVANTS............. Leurs enfants..............

 

        Un jour ou l'autre tout se paie quand on se fabrique des Karmas........ D'ailleurs ça revient de façon cyclique......

         Et ça s'appelle la loi des "Y"...........

 

        Il parait même qu'on paie pour des erreurs dans les vies antérieurs........

 

        Mais aussi pour ceux qui cherchent une solution à leur Karma (chemin de vie)..........

 

             

                                                          Retour à l'ACCUEIL