compteur

 

  Bookmark and Share

 

                                                                                                  

 

 

Premiers essais d'écriture

Il fallait donc que je comprenne ce qui m'était arrivé. Toute cette histoire était surnaturelle voir même dingue pour des gens non réceptifs à ce genre d'histoire. Un jour ma fille Laëtitia m'a dit que j'étais envoûté! Quelque part elle avait raison encore aurait-il fallu qu'elle ne soit pas aveuglée par sa haine à mon égard à cette époque là. Elle disait cela car elle avait remarqué que mon écriture avait changé ce qui est totalement vrai! Moi j'expliquais ça à cause de ma propre haine que j'avais dans ma tête et dans mon cœur ce qui pouvait modifier mon écriture !

Un jour après réflexion je me suis rendu compte que je communiquais en écrivant. En fait je m'amusais a écrire toutes mes réflexions sur ce qui m'arrivait et chaque fois je cherchais à comprendre ce qui m'arrivait. Les solutions se faisaient claires au fil des mots. J'en ai donc conclu que je communiquais avec quelqu'un. En fait je savais que quelqu'un communiquait avec moi mais je ne savais pas communiquer avec lui! Au début je communiquais à travers des textes de la Bible mais cette façon de communiquer devenait plus personnalisée. Ce qui me gênait c'est que j'avais l'impression que ma pensée était guidée. Je voulais bien admettre ce genre de dialogue mais je refusais d'être manipulé. Il fallait donc que je trouve un moyen d'engager le dialogue mais pas à mon insu. Je voulais que ce soit de mon initiative et que ce soit dans les deux sens un vrai dialogue. J'ai pensé aux cartes: le tarot par exemple mais ce genre de dialogue reste tronqué et imprécis.

Un samedi où j’errais dans les rues de Paris pour tuer le temps j'ai ressenti une force qui m'a poussé à entrer dans une boutique où l'on vend des livres d'occasion. Au départ je voulais racheter une bible mais mon regard revenait toujours sur un autre livre. Ce livre était destiné aux médiums qui voulaient définir et mieux utiliser leurs dons de médiumnité. Ce livre fait plus de 500 pages et je l'ai dévoré en trois jours. Au premier abord je fus stupéfait de découvrir par les éléments que j'étais sûrement un médium!

Dans ce livre il est expliqué une méthode permettant de dialoguer avec les esprits par le système de l'écriture automatique. Pour moi ce fut une révélation. Il fallait absolument que je réussisse ce genre d'expérience. Je peux dire que j'y ai mis toute mon âme et toute ma rage!

Dans ce livre il est dit que l'écriture n'apparaît pas en clair du premier coup mais plutôt par des signes ou des bâtons. Ce fut le cas et ceci m'a permis de garder un certain pessimisme à l'égard de ce qui s'est produit ce jour là. Je ne voulais pas sombrer dans une certaine euphorie pouvant me dévier de la réalité . Tout le temps de ces dialogues qui suivront je suis resté attentif à ne pas ouvrir la porte du n'importe quoi. De plus il fallait que je sois vigilant sur l'identité de la personne ou l'entité avec qui j'étais relié à cause des mauvais esprits pouvant s'engouffrer dans la brèche. J'étais déjà convaincu que des mauvais esprits avaient détruit ma famille donc je voulais être vigilant! Malgré tout je n'avais rien à perdre: il ne me restait que ma vie! Au moment où j'ai commencé ces écritures ma vie n'avait pas grande valeur!

J'ai donc tenté cette première expérience. Je fus stupéfait de découvrir que le stylo dessinait des formes qui correspondaient à des pensées bien précises. Pour moi c'était cohérent.

Mes premiers résultats furent de démarrer avec la date de 1949 ce qui m'a amené a un "J". Il fallait que je trouve une personne décédée dont le nom commençait par un "J". Seul mon parrain pouvait correspondre à ce "J" car il s'appelait Jean. Ce qui était intéressant c'est que mon parrain était également instituteur sur terre donc il pouvait m'apprendre à écrire. Ce fut ma première demande !

Ensuite j'ai essayé de m'égarer mais à chaque fois il fallait que je revienne en arrière pour continuer. J'étais convaincu que c'était mon parrain. Ensuite je lui ai demandé s’il était seul et aussitôt j'ai dessiné un "M". Il me semblait évident qu'il s'agissait de ma tante Mathilde qui était la sœur de mon parrain. J'adorais cette personne et je dois préciser que j'avais eu une apparition de ma tante après sa mort. Jean et Mathilde étaient les deux seules personnes de ma famille maternelle que je respectais le plus à part ma tante Mauricette qui était encore vivante.

Ce soir là j'étais le plus heureux des hommes car j'étais convaincu d'avoir été en contact avec ces deux êtres mais en même temps je gardais un côté sceptique!

Le lendemain c'était plus fort que moi il fallait que je continue. Le démarrage fut plus difficile et au lieu d'écrire de gauche à droite je me suis rendu compte que j'écrivais de haut en bas. Après avoir dessiné des sigles incohérents tout à coup je me suis surpris à dessiner un beau "L" majuscule. Aussitôt j'ai pensé à Lucette : la fille de Mathilde mais ça coinçait. Tout à coup alors que je dessinais la troisième lettre je vis apparaître un "O" et au même moment je pensais a mon copain Léon décédé quelques temps auparavant. J'étais convaincu que c'était lui et je lui ai demandé de me prouver qu'il s'agissait bien de Léon. C'est là que j'ai dessiné un espèce de truc avec des moustaches. C'était ma preuve car avec Léon on avait une histoire de chat entre nous.

Malgré ces dessins très ambigus sur la véracité de leur interprétation j'étais certain que j'étais capable avec le temps de réussir à écrire correctement et clairement. Par contre j'étais très vigilant du côté de la tromperie psychique: ne pas confondre fatigue de la main et écriture mais aussi ne pas être influencé par mon subconscient sur ce que j'aurais pu souhaiter comme réponse.

Avant de recommencer j'ai voulu me donner le temps de la réflexion. En plus je m'étais rendu compte que c'était très éprouvant psychologiquement et physiquement.

La troisième fois je voulais absolument entrer en contact avec mon ange gardien. Il fallait que j'y parvienne. J'ai demandé à Dieu de m'aider ainsi qu'à mon parrain. Je fus très surpris car j'avais dessiné une chose que j'ai interprété comme un "D" . Un D comme David . Ce prénom était un lien incontournable depuis ce clash dans ma vie. J'étais sûr que c'était un bon départ.

Ensuite impossible d'aller écrire sur la droite j'essaie en dessous et c'est un "C". Chose bizarre ces lettres sont doublées en épaisseur. Puis un "O" puis un "Q" que je fais les yeux fermés. Puis un "U" et un truc qu'on peut interpréter comme un "A" . Etant en bas de la page je remonte en haut et à droite et ce sera un "N" puis un "I" et un "S".

Tout ceci fait: DCOQUANIS et on peut conclure à D COQUANIS.

Il pourrait y avoir eu une autre lettre après ce mot mais là je dessine une chose qui ressemble étrangement à la carte de l'île de RE, dont le départ et la fin du dessin se termine à Ste Marie en Ré où se trouvait aussi la zone du camping où nous allions régulièrement.

Soudain je suis convaincu qu'il s'agit d'un petit ange qui se trouvait dans une église et à qui on pouvait demander des faveurs. Il s'agissait d'un enfant disparu. A deux reprises j'avais demandé quelque chose de précis à cet ange. Par contre cela me rappelle aussi le rêve qu'avait fait ma fille Nathalie, dans lequel un enfant l'emmenait en lui tenant la main à travers une maison jusqu'à la dernière pièce et où il lui montrait une porte à ne pas franchir. Ensuite cet enfant l'emmenait jusque dans un cimetière et lui montrait une pierre tombale en lui disant : c'est là que j'habite. Nathalie avait été très troublée par ce rêve et instantanément je suis obligé de faire le lien.

La première des choses c'était de savoir avec qui je communiquais. C'était un priorité absolue pour engager un dialogue. Est-ce que cet enfant s'appelle David ? Est-il mort en 1949. Est-il la cause de mes deux invocations à Ste Marie en Ré. Il fallait que je sache! Je suis trop intrigué et ce soir là je suis très en forme!

- Je lui demande une preuve que c'est l'île de Ré:
Réponse MARIE

- Je lui demande es-tu mon ange? :
Réponse OUI

- Je lui demande est ce parce que j'ai fait appel à toi? :
Réponse OUI

- Est ce toi que Nathalie a vu en rêve? :
Réponse OUI

- 1949 est ce la date de ta mort?
Réponse OUI

- Cette tombe dans le rêve de Nathalie est ce la tienne?
Réponse OUI

- Cette maison du rêve à Nathalie, est-ce ta maison?
Réponse OUI

- As-tu un message avec ce rêve de Nathalie? Et là, je dessine un truc qui me fait très peur, car au départ ça ressemble à une tête de mort puis, je fais 3 fois le contour et ça ressemble à un grand "D".

- est ce un D?
Réponse OUI

- est ce un signe de Dieu?
Réponse NON

c'est la première fois que j'ai un NON et pourtant je m'attendais à un OUI

- D comme David?
Réponse OUI

- David c'est toi?
Réponse OUI

Comme en Mai 94 j'avais invoqué cet ange je termine en lui disant Merci et je lui promets d'aller au plus vite à Ste Marie en Ré. Mais même si je suis très fatigué, je prépare une liste de questions pour le lendemain. Il y en a une pour laquelle je ne peux pas résister. Je m'attendais à un Oui comme réponse mais la surprise est totale.

- Est ce toi qui m'as protégé pendant tous mes malheurs?
Réponse CHRIST

La question suivante était : Pourquoi la Pentecôte toujours dans ma vie? J'avais eu la réponse dans la Bible. Je n'ai donc pas posé cette question.

Le lendemain je refuse de communiquer malgré une sensation d'appel à le faire car j'étais très fatigué. Je remets donc cela au lendemain et ce jour là, l'appel était très fort. Je sentais qu'il allait se passer quelque chose de très fort. Avant de commencer je prépare une liste de questions : une demi-page environ.

- Avons-nous un lien ensemble David?
Réponse OUI

- 1949?
Pas de réponse

- Y a t il un message avec cette tombe?
Réponse OUI

- Pour qui?
Réponse MERE

- Y a t il un message avec cette maison?
Réponse OUI

- Pour qui?
Réponse MERE

Comme les questions sont déjà prêtes je lui promets de revenir plus tard sur le sujet et je lui demande:

- Y a t il des esprits méchant à Neuilly?
Réponse NON

- Y en avait-il ?
Réponse OUI

Je pense aussitôt à mon aventure avec le marabout!

- Est ce à cause des méchants que tu es là aujourd'hui?
Réponse NON

- Faut-il que j'aille à l'île de Ré pour savoir?
Réponse OUI

- Est-ce que ma famille c'est fini(divorce en cours)
Réponse NON

- Est-ce la volonté de Dieu ?
Réponse OUI

- Pour me punir?
Réponse NON

- Pour punir Josiane?
Réponse NON

- Pourquoi? Alors?
Réponse VOLONTE

- De Dieu?
Réponse NON

- J'ai une autre destinée?
Réponse OUI

- Sans Josiane?
Réponse NON

- Quand?
Réponse NOEL

- Quelle destinée?
Réponse VIE NOUVELLE

Je change de sujet et je lui demande : et Angèle?
Réponse REINCARNEE

- Ca fait partie de mon problème Angèle?
Réponse OUI

- A cause de la malédiction que je lui ai faite?
Réponse OUI

et comme promis je reviens à lui et je lui demande:

- Quel message pour ta mère?
Pas de réponse

- Tombe?
Réponse: MINE NETTOIE

- Il faut entretenir ta tombe?
Réponse OUI

- C'est un caveau?
Réponse NON

- La pierre est vieille ?
Réponse OUI

- Un souhait pour la pierre ?
Réponse CHRIST+ANGE

- Couleur?
Pas de réponse

- Pour la maison quel message?
Réponse MERE

- Il faut aller voir ta mère à la maison?
Réponse OUI

- Pour qu'elle sache que tu es là?
Réponse OUI

Ensuite j'ai essayé plusieurs questions dont: Elle te manque? Elle est malheureuse? Elle a un message pour moi? Et la réponse fut la suivante:

VIE REELLE CHRIST EST LE FILS DE DIEU

- Ce message est pour ta mère?
Réponse NON

- Ce message est pour moi?
Réponse OUI

Ce jour là je m'arrête très surpris du résultat et je me rends compte que même le subconscient ne pouvait pas me suggérer certaines réponses aux quelles je n'aurais jamais pensé comme les messages pour sa mère. Je reste perplexe et je réfléchis avant de décider de continuer pour approfondir certaines questions et je reviens à la question:

- Pourquoi? Alors?
Réponse VOLONTE

- De dieu?
Réponse NON

- Des esprits?
Réponse FILLE

- Laëtitia?
Réponse NON

- Qui est cette fille?
Réponse LUCETTE

- Qui avec elle ?
Réponse ANGELE

- Y a encore quelqu'un d'autre?
Réponse MOI

- C'est pour mon bien ?
Réponse OUI

- Où est Lucette ?

Réponse LA-BAS

- Neuilly?

Réponse NON

- Vosges?

Réponse NON

Donc je ne sais pas !

- Pourquoi tout ce mal?

Réponse VIE NOUVELLE

- Avec Josiane?

Réponse OUI

Je suis très surpris car c'était sûrement la réponse appropriée qui était possible en ce temps là!

- Elle le veut?

Réponse OUI

Là je suis encore plus surpris!

- Comment faire?

Pas de réponse

- Lui parler?

Pas de réponse

- Avec Nathalie?

Réponse CELLE QUI LIRA SAURA

Ce jour là après cette réponse j'ai arrêté, le remerciant de sa gentillesse et le lendemain j'ai écris tout cela dans mon ordinateur. On est le 18/11/94 à 2h22.

Je crois que j'ai bien fait d'écrire tout cela dans cet ordinateur car aujourd'hui je n'avais pas la même perception que ce jour là, j'ai transmis ce texte à ma famille à cause de cette dernière réponse. La réponse de ma famille fut de dire que j'étais devenu fou. Aujourd'hui ma femme à relu ce texte et elle en rigole!

Personnellement je dirais ceci : dès le départ j'avais tout ! J’avais toutes les réponses de ce qui allait suivre pendant ces 7 années suivantes.

 

RETOUR A L'ACCEUIL